Cuba_Autotour_itCienfuegos_Menu

Cuba l'Essentiel - 8 jours/ 7 nuits

dès chf 640 par personne

Autotour: voiture de location, logement aux différentes étapes de l’itinéraire, séance d’information
Base 2 personnes en chambre double partageant un véhicule – logement en Casas Particulares
Itinéraire: La Havane, Trinidad, Cienfuegos, Viñales
Carte Cuba Test (bis) II-5-TRACéS-cONTOUR_autotour_itPlayaLarga

Cuba Explor - 8 jours/ 7 nuits

dès chf 640 par personne

Autotour: voiture de location, logement aux différentes étapes de l’itinéraire, séance d’information
Base 2 personnes en chambre double partageant un véhicule – logement en Casas Particulares
Itinéraire: La Havane, Trinidad, Playa Larga, Viñales
Cuba_Autotour_itPlayaGiron_SantaClara_Menu

Cuba & l'Histoire - 14 jours/ 13 nuits

dès chf 975 par personne

Autotour: voiture de location, logement aux différentes étapes de l’itinéraire, séance d’information
Base 2 personnes en chambre double partageant un véhicule – logement en Casas Particulares
Itinéraire: La Havane, Viñales, Playa Girón, Cienfuegos, Trinidad, Santa Clara
Cuba_Autotour_itSantiagodeCuba_Menu_test

Cuba Insolite - 15 jours/ 14 nuits

dès chf 975 par personne

Autotour: voiture de location, logement aux différentes étapes de l’itinéraire, séance d’information
Base 2 personnes en chambre double partageant un véhicule – logement en Casas Particulares
Itinéraire: La Havane, Viñales, Santa Clara, Cienfuegos, Trinidad, Camagüey, Bayamo, Santiago de Cuba, Baracoa, Holguín
Itinéraire Circuit Delights

Trésors de Cuba 8 jours/ 7 nuits

dès chf 938 par personne

Circuit individuel avec chauffeur et guide parlant français
base 4 personnes en chambre double – logement Casas Particulares & Hôtel
Itinéraire: La Havane, Santa Clara, Trinidad, Cienfuegos
Cuba Itinéraire circuit

Le Grand Tour de Cuba 14 jours/ 13 nuits

dès chf 2250 par personne

Circuit individuel avec guide et chauffeur parlant français
base 4 personnes en chambre double – logement Casas Particulares & Hôtels
La Havane, Viñales, Cayo Jutías, Cienfuegos, Trinidad, Camagüey, Bayamo, Sierra Maestra, Santiago
Itinéraire Heart of Cuba

Au Coeur de Cuba 12 jours/ 11 nuits

dès chf 2225 par personne

Circuit individuel avec guide et chauffeur parlant français
base 4 personnes en chambre double – logement Casas Particulares & Hôtels
La Havane, Guama, Cienfuegos, Trinidad, Santa Clara, Pinar del Río, Viñales, Cayo Jutías, Soroa, Varadero
Cuba_Circuit_Ultimate_Menu_test

Experience Cuba 20 jours/ 19 nuits

dès chf 3384 par personne

Circuit individuel avec guide et chauffeur parlant français
base 4 personnes en chambre double – logement Casa Particulares & Hôtels
La Havane, Soroa, Viñales, Cienfuegos, Trinidad, Camagüey, Bayamo, Sierra Maestra, Santiago, Baracoa
Hotel haute gamme Cuba Varadero

Hôtel Paradisus Princesa del Mar 5*****

Tout Compris - All Inclusive (Adults only)

Chf 196 par personne (basse saison)/ Chf 262 par personne (haute saison)
Prix moyen par personne en chambre double
Saison basse: 01.11.2017 – 21.12.2017/ 01.04.2018 – 31.10.2018
Saison haute: 22.12.2017 – 31.03.2018

Bar Piscine Pool Bar

Hôtel Paradisus Varadero Resort & SPA 5*****

Tout Compris - All Inclusive

Chf 208 par personne (basse saison)/ Chf 280 par personne (haute saison)
Prix moyen par personne en chambre double
Saison basse: 01.11.2017 – 21.12.2017/ 01.04.2018 – 31.10.2018
Saison haute: 22.12.2017 – 31.03.2018

Hôtel gamme supérieure Cuba Varadero

Hôtel Iberostar Playa Alameda 5*****

Tout Compris - All Inclusive

Chf 122 par personne (basse saison)/ Chf 197 par personne (haute saison)
Supplément du 24.12.2017 au 31.12.2017 chf 87 par personne
Prix moyen par personne en chambre double
Saison basse: 01.11.2017 – 21.12.2017/ 04.04.2018 – 31.10.2018
Saison haute: 21.12.2017 – 03.04.2018

Hôtel moyen gamme à Cuba Varadero

Hôtel Sol Sirenas Coral 3***

Tout Compris - All Inclusive

Chf 59 par personne (basse saison)/ Chf 157 par personne (haute saison)
Prix moyen par personne en chambre double
Saison basse: 01.11.2017 – 21.12.2017/ 01.04.2018 – 31.10.2018
Saison haute: 22.12.2017 – 31.03.2018

Géographie

Située dans la mer des Caraïbes, Cuba représente un ensemble d’îles composé principalement de l’île de Cuba et de l’île de la Juventud, auxquelles s’ajoutent plus de quatre mille bancs de sable, communément appelé cayos, îlots et îles plus ou moins étendues. La côte nord de l’île baigne dans l’océan Atlantique à très courte distance des côtes continentales de Floride (- de 300km). Il en est de même à l’ouest de Cuba, où le canal du Yucatan s’étend sur environ 300 km entre le Mexique et l’île de Cuba. La côte sud de l’île est jonchée par la mer des Caraïbes, où l’on trouve, parmi d’autres, les ìles Caïmans et la Jamaïque. À l’ouest de Cuba se situe l’ancienne île Hispaniola, aujourd’hui composée de Haïti et de la République Dominicaine. L’île de Cuba est la plus étendue des Caraïbes, elle s’étend sur une superficie de 109’884 km2 (2014) et abrite une population de 11’393 millions d’habitants (2016) (données récoltées depuis le site http://data.un.org/CountryProfile.aspx?crName=Cuba, le 06.04.2017).

Population

11’393 millions d’habitantes (2016) http://data.un.org/CountryProfile.aspx?crName=Cuba (06.04.2017)

Superficie

 109’884 km2 (2014) http://data.un.org/CountryProfile.aspx?crName=Cuba (06.04.2017)

Capitale

La Havane (2’137’000 habitants en 2015) http://data.un.org/CountryProfile.aspx?crName=Cuba

Langues

L’espagnol est la langue officielle à Cuba et le développement du tourisme a poussé à l’apprentissage de l’anglais, qui est surtout utilisé dans les milieux et les sites touristiques. Sortir de ces circuits rend la communication difficile en dehors de l’espagnol. Toutefois, les guides professionnels sont souvent bilingues et les niveaux de langues, en particulier d’anglais, de français, d’italien ou d’allemend, est souvent très bon. On trouve également des guides parlant le russe.

Monnaie

Deux monnaies officielles sont en circulation; le peso convertible (CUC) et le peso cubain (CUP). Le peso convertible (CUC) est obligatoire pour les touristes, mais peut également être utilisé par les cubains lorsque certains produits ou services ne sont pas disponibles à travers les structures officielles de l’État. Le peso convertible ne peut s’obtenir à l’étranger et ne peut s’exporter. La dénomination “Peso convertible” est écrite en toute lettre sur les billets. Change: les aéroports internationaux offrent tous un bureau de change, sinon, vous pouvez échanger dans les bureaux de change CADECA Casas de Cambio (lun-ven 8h30 à 18h/ sam 9h-12hou dans les banques comme le Banco Financiero Internacional ou le Banco de Crédito y Comercio (lun-ven 8h30 à 15h), attention, les horaires à Cuba peuvent varier et ne sont pas appliqués strictement. Assurez-vous que vous avez de l’argent liquide à vos différentes étapes. Le passeport est obligatoire pour faire du change. Le peso cubain (CUP) est exclusivement utilisé par les cubains, mais il est toujours bon d’en avoir quelque peu sur soit, en particulier si vous sortez des sentiers battus. En effet, certains commerces, marchands de rue ou taxis par exemple, n’encaissent que des pesos cubains. Cependant, assurez-vous bien de faire la distinction entre les deux, afin de ne pas vous faire remettre des pesos cubains au lieu de pesos convertibles.

Vaccins

Aucun vaccin n’est obligatoire pour voyager à Cuba, à moins que vous n’arriviez d’un pays ou sévit la fièvre jaune, un certificat international de vaccin contre la fièvre jaune vous sera alors exigé. De la même façon, si vous arrivez à Cuba depuis un pays où des cas de choléra endémique ont été observés, un certificat international de vaccination anticholérique vous sera exigé. Renseignez-vous avant votre départ. Concernant les risques propre à Cuba, une attention spéciale est à porter au risque de typhoïde, d’hépatite A, de rage, de dengue, de zika et de chikungunya. Attention aux zones humides où les moustiques pullulent et munissez-vous de produits contre les insectes. Pour les enfants, une protection contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche et la rougeole est nécessaire. Également, suivant l’âge (nourrissons) ou votre état de santé (maladies chroniques, etc.) d’autres recommandations sont possibles. (Source https://www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/?pays=Cuba). Plus de renseignements sous http://www.safetravel.ch. Consultations avec ou sans rendez-vous aux Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG) suivez le lien http://www.hug-ge.ch/consultation/medecine-tropicale-et-humanitaire.

Santé

Le système de santé publique à Cuba est une des réussites du régime castriste, toutefois, les structures proches des principaux centres touristiques exigent depuis quelques années à tous les touristes traités le règlement immédiat des soins médicaux. Assurez-vous auprès de votre assurance personnelle de l’étendue de votre couverture et emportez avec vous une attestation pour les frais de guérison à l’étranger. Nous sommes également en mesure de vous offrir de très bonnes couvertures auprès d’Allianz Global Assistance, notamment en ce qui concerne l’annulation, l’assistance et les frais de guérison à l’étranger. Dans la plupart des régions de l’île, l’eau courante est potable, préférez cependant l’eau minérale en bouteille, cela fera baisser le risque de troubles intestinaux. Un rouleau de papier toilette dans votre valise ne fera pas de mal, ainsi que des lingettes, difficile à trouver à Cuba. Évitez les plats réchauffés, ou partiellement cuits, les légumes crus et les salades, optez toujours pour des produits frais et cuits immédiatement. Les fruits de mer présentent des risques et en particulier à certaines périodes, renseignez-vous auprès des autorités une fois sur place. Préférez le lait pasteurisé ou stérilisé ainsi que les fromages pasteurisés et dans la mesure du possible pelez vous-même vos fruits. Certains établissements hospitaliers, en particulier lorsque vous sortez des sentiers battus, sont mal entretenus, voir vétustes; ceci n’enlève rien au professionnalisme du personnel médical cubain. Si vous voyagez avec des enfants en bas-âges ou avec des nourrissons renseignez-vous sur la proximité des centres médicaux.  Si vous prenez des médicaments régulièrement emportez-en en quantité suffisante pour votre séjour, mais attention, les produits contenant des produits ou dérivés de produits stupéfiants (par exemple, la méthadone) sont interdits, de la même façon que d’autres substances destinées au traitement de troubles psychiques. Renseignez-vous auprès de l’ambassade de Cuba ou de votre médecin.

Renseignements pratiques

Horaires: les structures d’État ouvrent en général du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30, les banques de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h, les magasins de 8h30 à 18h, inclus les samedis et les dimanches matins de 9h à 14h.
Décalage: Six heures de moins qu’en Suisse à l’heure d’été. On passe en général à l’heure d’été (+1h) le deuxième dimanche du mois de mars et on revient à l’heure d’hiver (-1h) le premier dimanche de novembre.
Voltage: 110 volts à 60 hertz avec des prises dont les fiches sont plates, du type américaines, bien que certains établissements, parmi les plus récents, proposent du 220v.

Enfants

Précautions d’usage pour les troubles intestinaux, emportez des antibiotiques pour les infections de type rhumes, otites, ou autres, notamment sous forme de gouttes pour les oreilles. Le papier toilette, les couches jetables et les lingettes sont difficiles à trouver à Cuba. Prévoyez en fonction. Attention à la déshydratation; boire de l’eau ou des jus de fruits, auxquels vous pouvez rajouter une pincée de sel en cas de déshydratation (le sel retient l’eau). Si vous voyagez avec un bébé vous n’aurez en principe pas de difficultés pour trouver du lait en poudre et des aliments pour bébés. Emportez de la protection solaire à fort indice et des produits contre les insectes (choisissez bien votre produit en pensant à la peau des enfants).

Climat

Cuba évolue sous le rythme d’un doux climat subtropical. La saison la plus haute s’étend de novembre à mi-avril; il s’agit de la période la moins humide et la plus ensoleillée, mais surtout, la moins exposée aux cyclones et aux tempêtes tropicales. Celles-ci se manifestent généralement à partir du mois d’août jusqu’à la fin du mois de novembre, alors qu’une saison pluvieuse s’installe entre les mois de mai et d’octobre. Cependant, la météo n’est pas uniforme sur toute l’île, le temps est plus chaud et humide dans la région de Santiago de Cuba qu’à la Havane, des pluies torrentielles peuvent s’abattre sur une région soudainement et la température baisse en fonction de l’altitude, mais surtout en hiver. En effet, pendant l’hiver, la température moyenne peut descendre jusqu’à 22-23° et il arrive que le thermomètre puisse afficher de 8 à 10° pendant quelques jours. N’oubliez pas, si vous voyagez pendant les mois d’hiver à prendre quelques habits chauds.

Formalités d’entrée

Pour les ressortissants suisses: passeport valable 1 mois après la date de retour, carte touristique valable au maximum 30 jours, prix chf 42 l’unité à conditions de l’acheter conjointement avec un arrangement terrestre (3 nuits d’hôtel minimum), chf 60 l’unité à condition de l’acheter avec un billet d’avion, toujours dans le cadre d’un arrangement de tourisme de loisir. Nous ne vendons en aucun cas les cartes seules. Vous pouvez également obtenir les cartes touristiques dans les ambassades et consulats cubains: Ambassade de Cuba à Berne, Gesellschaftstrasse n° 8, P.O. Box 5275, 3012 Berne, tél. 031 302 21 11 (lun-ven 9h-12h), fermé les mercredis. Attention, en cas de commande directement à l’ambassade des frais supplémentaires s’ajoutent et il faut compter une dizaine de jours pour obtenir les cartes. Veuillez vous adressez directement à l’ambassade pour les détails sur le processus de commande. Une fois à Cuba il est possible, directement aux services d’immigration d’obtenir 30 jours supplémentaires. Si vous arrivez d’un pays à risque d’épidémie ou y avez transité, munissez-vous impérativement de votre certificat de vaccination contre le choléra et la fièvre jaune. Si vous êtes un/e homme/ femme d’affaire, un/e journaliste, étudiant, ressortissant d’un pays qui n’est pas au bénéfice d’accords consulaires avec Cuba adressez-vous directement à l’ambassade.

Assurance

Depuis quelques années, les autorités cubaines exigent aux touristes d’être couverts pour les éventuels frais de guérison pendant leur séjour (hospitalisations, consultations, etc.). Une couverture frais de guérison à l’étranger n’est pas automatiquement comprise dans votre assurance maladie ou dans votre assurance voyage. Renseignez-vous auprès de votre assurance et le cas échéant rajoutez cette prestation indispensable à votre contrat d’assurance pour voyager à Cuba. Aussi, assurez-vous que votre assurance est bien reconnue par les autorités cubaines. Avec l’essor du tourisme ces dernières années à Cuba, les assurances sont habituées à répondre à ce type de demande. Si vous débarquez à Cuba sans pouvoir fournir la preuve d’une assurance frais de guérison à l’étranger, vous serez dans l’obligation d’en conclure une auprès de la compagnie publique d’assistance cubaine Asistur. Nous sommes en mesure d’offrir ce type d’assurance à travers la compagnie Allianz Global Assistance, notamment grâce à des contrats qui comprennent des couvertures en cas d’annulation, d’assistance (rapatriement) et de frais de guérison à l’étranger. N’hésitez pas à nous consulter. Il est impératif de voyager assuré. Pour les séjours au-delà de 30 jours il faut s’adresser directement à l’ambassade de Cuba à Berne.

Douane

Importations: 400 cigarettes ou 50 cigares ou 500 grammes de tabac, 3 bouteilles de boissons alcoolisées, jusqu’à 10 kg de médicaments. Dès 10 ans, des biens pour une valeur qui s’élève jusqu’à 1000 pesos cubains (CUP) peuvent être importées sans frais de dédouanement, ainsi que les prothèses ou chaises-roulantes pour personnes à mobilité réduite ou malades et des dispositifs portables pour tests médicaux, livres, journaux, matériel imprimé et compositions musicales, pour autant que ça n’aille pas à l’encontre de la moralité cubaine et de la Révolution. Interdit: tout type de graine, chaire animale ou produits végétaux à moins d’avoir une autorisation du Ministère de l’Agriculture, substances narcotiques, drogues ou psychotropes, à moins qu’il s’agisse d’un usage médical (certificat médical exigé), tout type de produits sanguins ou dérivés et tout produit électro-ménager.
Exportations: 200 cigarettes ou 50 cigares individuels ou non emballés (si vous désirez exporter plus de 50 cigares, la facture de l’établissement autorisé devra être présentée), 5 bouteilles de boissons alcoolisées (uniquement pour les adultes et avec présentation de la facture), biens et souvenirs obtenus dans des établissements officiels jusqu’à 1000 USD. Tout article ou dérivé d’espèces en danger exige un permis de la CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvage menacées d’extinction). Interdit à moins d’avoir une autorisation spécifique: collections philatéliques et numismatique, métaux et pierres précieuses, tout objet présentant une valeur historique, culturelle ou historique, livres imprimés avant 1940.

Fériés/ Fêtes

  • Janvier 1er fête de la libération
  • Mai 1er fête du Travail
  • Juillet 25, 26 et 27, fête du commencement de la guerre d’Indépendance (10 octobre)
  • Fin Juillet carnaval à Santiago de Cuba
  • Fin Juillet début août carnaval à la Havanne
  • Octobre 8, commémoration de la mort de Che Guevara (1967) (non chômé)
  • Octobre 28, commémoration de la mort de Camilo Cienfuegos (1959) (non chômé)
  • Décembre 7, commémoration de la mort d’Antonio Maceo (1896) (non chômé)
  • Décembre 25, fête de Noël (réintroduite depuis 1997)
  • Décembre 31, fêtes de Nouvel-An (grande fête qui s’enchaîne avec les célébrations de la libération du 1er janvier)
Pas de fêtes nationales religieuses même si les fêtes de Pâques sont un moment important avec les célébrations des saints-patrons à l’intérieur des églises et souvent en relation avec la Santería.
American and Soviet cars 1950 - 1960 from Havana.

CONDITIONS ET INFORMATIONS GÉNÉRALES

  • Durée minimum de la location 5 jours
  • 24 heures correspondent à un jour, vous êtes chargés par tranche de 24 heures
  • Âge minimum 21 ans
  • L’assurance est obligatoire plus d’informations
  • Votre permis de conduire suisse (minimum deux ans d’ancienneté) suffit à la prise en charge. Vous devrez le présenter au moment de la prise en charge.
  • Le contrat ne couvre qu’un conducteur. Chaque conducteur additionnel doit être annoncé dans le contrat et un supplément doit être réglé localement (CUC 3 par jour, CUC 10 pour la catégorie Luxury). Maximum 2 conducteurs additionnels par contrat de location.
  • Si la voiture est déposées dans une province différente à celle de prise en charge, une surcharge doit être réglée lors de la remise du véhicule. Ce supplément varie de CUC 10 à CUC 250, suivant la distance entre le bureau de prise en charge et celui de remise du véhicule.
  • Uniquement les catégories sont disponibles à la location. Les modèles spéciaux ne peuvent pas être loués.
  • Lorsque vous louez la voiture, vous devez déposer une caution en liquide ou par carte de crédit Visa/ Master ou JBC. Ce montant sera remboursé à la fin de la période de location à condition que le véhicule soit remis en bon état. Lors de la prise en charge du véhicule, contrôlez bien que tous les défauts soient notés dans le contrat. Le dépôt de garantie varie entre CUC 200 et CUC 800 suivant la catégorie du véhicule. Si vous utilisez une carte de crédit, assurez-vous qu’elle n’ait pas été émise par une banque des États-Unis car elle vous sera refusée.
  • Le plein d’essence doit être payé au moment de la prise en charge à CUC 1.30/ L, comptez environ CUC 45-60 suivant le type de véhicule. Lorsque vous rendez le véhicule vous n’êtes pas tenu de le rendre avec le plein. Le carburant restant ne vous sera en aucun cas remboursé par la compagnie de location.
  • La prise en charge ou le dépôt du véhicule dans un aéroport international implique un supplément de CUC 2o et de CUC 25 respectivement à régler localement.
  • Lorsqu’un véhicule est restitué avant l’échéance du contrat, la différence n’est pas remboursée.
  • Au cas où vous seriez à l’origine ou si vous êtes impliqué dans un accident vous devez dans tous les cas appeler la police pour établir un constat officiel. En cas de panne vous êtes tenu d’appeler la compagnie dans les 24 heures. Si vous conduisez sous les effets de l’alcool ou de psychotropes les assurances n’entreront pas en matière.
  • Attention: les stations d’essence n’acceptent que l’argent liquide
  • Toute modification ou annulation doit nous parvenir par écrit dans les meilleurs délais afin de pouvoir exécuter les changements pertinents avec la compagnie à Cuba  (pensez aux communications qui vont lentement avec Cuba). Les annulations ou les modifications qui ne pourront être traitées pour cause de délai ne seront pas remboursées par la compagnie.
Mietwagen_economico_2_1024x768

ASSURANCE OBLIGATOIRE

L’assurance locale de CUBACAR/ HAVANAUTOS/ REX est obligatoire. Pour Cubacar et Havanatours elle est payée à l’avance comme faisant part du processus de réservation. Avec REX l’assurance doit être réservée et payée sur place lors de la prise en charge du véhicule. Dans tous les cas l’assurance est obligatoire et sans elle la voiture ne peut être prise en charge. Toute autre assurance, que le conducteur pourrait avoir contracté dans son pays d’origine, n’est considérée que comme une assurance supplémentaire et ne peut en aucun cas remplacer l’assurance locale obligatoire.

Couverture

Couverture dégâts, perte et vol (vitres incluses), incendie, collision, (overturn), accident et catastrophes naturelles; le client ne doit rien payer en cas de dégâts (à condition de présenter le constat officiel de la police). Uniquement en cas de non respect et de violation des termes du contrat, le client prend en charge la totalité du montant des dégâts (p.ex. conduire sous les effets de l’alcool, drogues, etc.).
Important: le vol et la perte des roues, de l’équipement radio/ audio/ CD n’est pas couvert.

Assurance contre le vol:*

Voir couverture. Le vol et la perte des roues, de l’équipement radio/ audio/ CD n’est pas couvert

Couverture conducteur/ passagers en cas d’accident

En cas de blessures voir de décès, NI LE CONDUCTEUR NI LES PASSAGERS NE SONT COUVERTS!
Nous recommandons donc fortement d’acheter une assurance additionnelle dans votre pays de domicile.

Assurances dommages à des tiers:*

En cas d’accident l’assurance locale couvre également les dommages causés à la propriété de tiers ou les blessures causées à des tiers si le sinistre se produit sur des routes ou des rues publiques. Toutefois, le montant de cette couverture est limitée comme suit:
  • Montant total en cas de dommages à la propriété de tiers: jusqu’à USD 15’000. Une seule personne ne peut recevoir qu’un montant maximal de USD 5’000.
  • Montant total en cas de dommages physiques à un tiers:** jusqu’à USD 15’000. Une seule personne ne peut recevoir qu’un montant maximal de USD 5’000.
  • Montant total en cas de décès d’un tiers:** jusqu’à USD 25’000. Une seule personne ne peut recevoir qu’un montant maximal de USD 5’000.
** Frais médicaux, d’hospitalisation, etc. ne sont pas inclus et le client doit couvrir ces frais directement ou via son assurance maladie/ accident.
* Toute les couvertures sous réserve de respect des conditions et des termes de l’assurance et du contrat de CUBACAR/ HAVANAUTOS/ REX à Cuba.

Information générale en rapport avec l’assurance locale de CUBACAR/ HAVANAUTOS/ REX:

  • Tout accident ou incident doit être signalé à la police d’assurance. Le conducteur doit faire montre d’un comportement en accord avec les règles de la circulation cubaine. En cas contraire l’assurance ne rentrera pas en matière de remboursement ou de couverture des frais.
  • Le conducteur doit dans tous les cas présenter un document officiel de la police (constat). En cas contraire l’assurance ne rentrera pas en matière de remboursement ou de couverture des frais.
  • Le véhicule doit toujours être parqués dans un parking sécurisé (p. ex. parking d’un hôtel ou parking sécurisé)
  • L’assurance ne rentrera pas en matière de remboursement ou de couverture si le conducteur ne respecte pas et ne rempli pas les conditions de l’assurance, du contrat de location et des règles correspondantes aux lois cubaines.
  • L’assurance ne rentrera pas en matière de remboursement ou de couverture si le véhicule est conduit par une personne non autorisée où si le conducteur est sous l’influence de l’alcool ou de drogues.

Assurance optionnelle:

Les clients peuvent souscrire une assurance avec un fournisseur externe qui couvre plus que la couverture d’assurance publique officielle s’ils le souhaitent. Vous pouvez vérifier si l’assurance auto de location de tiers est incluse dans votre politique actuelle de votre propre assurance auto. Dans le cas contraire, vous pouvez souscrire une assurance complémentaire avec votre assureur pour couvrir votre séjour en voiture de location.
**** Ceci est en partie une copie du contrat de location que les clients doivent signer localement au moment de prendre leur véhicule. 
Universal Tourisme SA ne fournit ces détails qu’en qualité d’information. Universal Tourisme SA n’est en aucun cas responsable des conditions de location de voiture ou de la manipulation des termes et conditions indiquées.

Vedado, Barrio Chino, Miramar

Vedado

Vedado: il s’agit d’un quartier qui est devenu principalement résidentiel, mais qui frappe par la diversité de son architecture et en particulier par ses belles demeures au style des maisons de campagne de la Nouvelle Angleterre du début du XXe siècle. Comme la Vieille-Havane, c’est un foyer d’histoire; avant la révolution castriste de nombreux hôtels du quartier constituaient le point de rendez-vous de la mafia, d’où la résolution de Castro de faire du Habana Hilton son quartier général tout en changeant symboliquement le nom de ce dernier en l’hôtel Habana Libre. Vedado est également le reflet d’une époque où luxe régnait et non seulement le Habana Libre, mais aussi le National ou le Capri sont chargés de cette mémoire. Aujourd’hui, se promener dans Vedado peut donner un aperçu du rythme de vie d’une catégorie plutôt aisée de cubains, même si de nombreux édifices portent sur eux les traces du temps et du manque d’entretien. Parcs et jardins clairsèment cet espace urbain, qui accueille, en dehors de nombreux édifices officiels, principalement concentrés autour de la Plaza de la Revolución, l’Université de la Havane. Imposante bâtisse composée des diverses facultés, elle abrite en son centre un parc où palmiers et sculptures apportent une dimension franchement  dépaysante. Pour terminer de rendre votre visite aussi curieuse que possible, ne pas manquer le cimetière de Colón, lequel en plus d’une architecture funéraire somptueuse, veille sur le repos de nombreux intellectuels et figures de l’histoire cubaine depuis 1860. Mais Vedado est surtout connu pour son univers nocturne. En effet, de nombreux bars musicaux, cabarets, théâtres et salles de concerts font que l’énorme panel des musiques afro-cubaines continuent à illuminer les lieux.

L'héritage Hemingway et les alentours de la Havane

Colca_Valle_032516_300

L’héritage Hemingway et les alentours de la Havane

L'Ouest de l'île de Cuba

Connue pour ses cultures de tabac, la province de Pinar del Rio est l’un des trésors de Cuba; forêts tropicales, magnifiques plages, cayos isolés et vastes espaces dominés par les formations rocheuses connues sous le nom de mogotes, conforment cette région richissime sur bien des points de vue. Dominée par la cordillère de Guaniguanico, elle englobe trois réserves naturelles de première importance : la réserve de la Sierra del Rosario, le parc national de la Sierra de los Organos et la réserve de la péninsule de Guanahacabibes. La Sierra de Los Organos forme un curieux paysage composé de mogotes souvent caverneuses et de vallées fertiles, région connue sous le nom de vallée de Viñales. Classée par l’UNESCO au patrimoine de l’Humanité, la vallée de Viñales se laisse parfaitement découvrir à cheval, parmi d’autres alternatives. Plus des deux tiers du tabac cubain est produit dans la province de Pinar del Río, la Vega, petite structure au toit de palmes destinée au séchage des feuilles est une des images paysanne typiques de la région. Le déroulement de la culture de tabac s’opère dès les mois de septembre et d’octobre avec le labourage des champs, le repiquage des plans en novembre et le ramassage des feuilles  à partir des mois suivants. Il faut ensuite compter 45 jours de séchage. C’est de ces récoltes qu’est alors élaboré l’un des meilleurs tabac noir du monde. Vous pourrez en trouver à Pinar del Río, capitale de province où les édifices néoclassiques aux colonnades harmonieuses apportent un charme unique à cette contrée, qui abrite la fabrique de cigares et le magasin Casa del Habano, juste en face. On trouve également à quelques pas la distillerie de rhum Guayabita, dont la production est également reconnue au niveau international. Mais la province regorge d’autres richesses, notamment naturelles, comme en témoigne l’orchidarium de Soroa où l’on trouve “plus de 700 espèces d’orchidées (dont 250 originaires de Cuba)” en plus de miradors aux vues magnifiques. À quelques kilomètres de là, el Salto de Soroa, une cascade de 22 mètres dans laquelle on peut se baigner. Si on préfère les plages spectaculaires, à une heure environ de Viñales, Cayo Jutías propose du sable blanc et de l’eau turquoise, avec un petit beach bar d’où l’on peut profiter d’un magnifique riz aux fruits de mer. Pour la plongée sous-marine, c’est à l’extrémité ouest, où se trouve Maria la Gorda, que l’on trouve l’un des meilleurs endroits à Cuba pour découvrir la faune et la flore sous-marines.

Cayo Levisa & María La Gorda

Colca_Valle_032516_300

Cayo Levisa & Maria La Gorda

L'Ouest de l'île de Cuba

Les provinces de Santiago de Cuba, Granma et de Guantanamo forment l’extrême est de l’île, le célèbre Oriente. Les montagnes de la Sierra Maestra (Pico Turqino 1 974 m), de Nipe, Sagua et Baracoa, forment l’accident géographique le plus remarquable de cette région. Santiago de Cuba, nichée dans une baie magnifique, est une cité pleine de vie où la musique est omniprésente et où les activités culturelles abondent. Faute de la magnificence des palais de La Havane, cette ville est le cœur battant de la scène musicale du pays. Environnée de paysages magnifiques et de nombreux sites archéologiques antérieur à la conquête, l’est est devenu très populaire auprès des voyageurs solitaires. L’arrivée de nombreux immigrants haïtiens, français et jamaïcains au XIXe siècle a modifié l’architecture espagnole que l’on retrouve dans la plupart des villes cubaines. En suivant vers l’Ouest, la province de Granma, fondée en 1975 en mémoire du bâteau sur lequel débarquère Fidèle Castro et sa petite troupe (2.12.1956), regorge de richesses naturelles en plus d’être un lieu complètement écarté des circuits touristiques traditionnels. Bien qu’il se développe, surtout entre Pilón et Marea del Portillo, mieux vaut avoir sur soit des pesos cubains. À Bayamo par exemple, la capitale de la province, la Noche Cubana, une manifestation hebdomadaire (samedis soir) où les gens, les bars et les restaurants s’emparent de la rue, tout se paye en pesos cubains. D’autres sites, comme Manzanillo et en particulier, Niquero, constituent de véritables expériences hors-temps, très propices à une érrance tranquille, tant sur le plan urbain que sur le plan balnéaire. À l’extrême est de l’Oriente l’on retrouve la fameuse province de Guantanamo avec la curieuse histoire de la base navale américaine (traité américano-cubain 1903). La ville de Guantanamo est un bel exemple de cette architecture du XIXe siècle, héritée des immigrants haïtiens, jamaïcains et français. Baracoa, la plus orientale des villes cubaines, est un lieu idéale pour se reposer au bord de la mer. Enlacée au réseau routier cubain par une spectaculaire et renommée route dénominée La Farola, son itinéraire, aggrippé aux flancs de montagnes abritant une forêt tropicale luxuriante, offre des paysages magnifiques, notamment entre Baracoa et Santiago. Historiquement, l’Oriente a toujours été considéré comme un foyer révolutionnaire, ça a été le cas lors des conflits qui ont aboutit à l’indépendance de Cuba en 1902 (Guerre de Dix Ans 1868-1878 et Guerres d’Indépendance 1895-1898) ainsi que lors de la Révolution Castriste en 1959. D’ailleurs, Antonio Maceo (1845-1896), est probablement l’une des figures révolutionnaires des plus percutantes de l’histoire de Cuba, au même titre que Fidel Castro. D’ailleurs, de nombreux sites historiques peuvent encore être visités aujourd’hui, comme le site du débarquement du Granma, le QG des castristes dans la Sierra Maestra (Alto del Naranjo) ou la caserne Montcada à Santiago, entre autres.

Péninsule de Zapata et Playa Larga

Puno_TiticacadesdeTaquile_010886_200
Dans la région centrale de Cuba, on trouve quelques unes des plus belles villes coloniales du pays. Sancti Spiritus, la capitale provinciale est certes la plus ancienne, mais c’est Trinidad qui fait le rayonnement de cette région. Classée au patrimoine de l’humanité par l’UNESCO (1998), ses rues pavées bordées de maisons multicolores repeintes par le temps ont fait la réputation internationale de Trinidad. Reflet architectural et urbain “des premiers temps de l’époque coloniale espagnole”, la ville fut fondée par Diego Velázquez en 1514 et c’est de Trinidad que s’élança Cortés en 1518 dans ce qui allait devenir la conquête du Mexique. L’essor de l’économie sucrière au XVIII siècle, adossée à une main d’oeuvre gratuite, l’esclavage, enrichissent la ville et ses habitants qui attire de nouveaux arrivants et voit son activité commerciale et culturelle en pleine ébullition: théâtre, imprimerie, maisons nobles, s’érigent donnant à la ville l’aspect qu’on lui connaît aujourd’hui. La Plaza Mayor, le Museo Romántico, le Museo de Arqueología ou l’église Parroquial de la Santísima Trinidad, parmi d’autres bâtiments témoignent de cette époque faste. On peut aussi écouter de la musique traditionnelle dans une maison typique à la Casa de la Trova. Mais Trinidad est aussi proche de la mer et dans les environs, à Playa Ancón on trouve quelques hôtels balnéaires face à une plage de sable blanc et d’eau turquoise avec un site de plongée à moins de 300 m du rivage. On peut organiser des excursions masque-tuba ou plongée avec bouteille. Enfin, on trouve également autour de Trinidad le magnifique Massif de l’Escambray qui culmine à 1140 m et dont on peut faire la visite dans le parc naturel de Topes de Collantes, à travers des vallées profondes creusées par les rivières comme celles de Guanayara. On y trouve d’ailleurs bassins et cascades dans lesquels on peut se baigner. Un guide est indispensable. Si l’on remonte en direction de l’ouest, au sud de la province de Matanzas, la réserve de la Ciénaga de Zapata constitue un véritable trésors écologiques fait de marais, mangroves et plage. La faune et la flore locale s’y épanouissent et les oiseaux migrateurs s’y réfugient en hiver. Non loin de là, l’on trouve Playa Larga, dans la baie des Cochons où s’est écrite une page de l’histoire de la révolution castriste. Entre Playa Larga et Playa Girón, les rivages rocailleux offrent de belles possibilités d’expéditions masque-tuba. D’autres villes à voir sont Cienfuegos, Camagüey, joyau de l’époque coloniale, aussi réputée pour son dynamisme culturel et Santa Clara, où se trouve le mausolée du Ché.

L'Ouest de l'île de Cuba

Trinidad, Cienfuegos, Santa Clara, Sancti Spiritú

Playa Girón et la Baie des Cochons

Puno_TiticacadesdeTaquile_010886_200

Playa Girón et la Baie des Cochons

L'Est de l'Île de Cuba

Puno_TiticacadesdeTaquile_010886_200
Cayo Coco, Cayo Guillermo et  Cayo Santa María résonnent comme de véritables paradis balnéaires et en effet, les îles et îlots sont d’une beauté époustouflante. Cayo Coco (374 km2) le plus grand et Cayo Largo (13km2) le plus petit, sont des îlots qui se situent au nord de la province de Ciego de Ávila où abondent des fonds sous-marins intactes et des plages d’un sable fin et claire époustouflants. Cayo Guillermo jouit d’une barrière d’une longue barrière de corail qui fait le bonheur des plongeurs. Bien isolés et à l’écart de la frénésie touristique, les deux îlots abritent cependant un nombre non négligeable d’hôtels de type Tout-Inclus, bien qu’on s’y retrouve plus au calme que dans d’autres stations balnéaires. Les îlots sont accessibles par la route en accédant d’abord à Cayo Coco et sur ce dernier, un petit aérodrome peut accueillir de petits avions. Les plus gros atterrissent à l’aéroport situé à mi-chemin entre Ciego de Ávila et Morón, un transfert est ensuite nécessaire. Plus à l’ouest, dans la province de Santa Clara, le cayo le plus important Cayo Santa María, est également le plus connu. Également atteignable par un longue chaussée au-dessus de la mer (48 km) vous y traversez différents cayos plus petits, certains sauvages, d’autres comportant de l’infrastructure touristique comme Cayo Las Brujas. Cayo Santa María en est la destination finale, la plage de sable claire est spectaculaire et au-delà des espaces qui appartiennent à l’hôtel, on se retrouve vite dans des contrées vierges et sauvages. La houle peu parfois être très forte, notamment entre les mois de janvier et février. Au sud de la province voisine de Camagüey, l’on trouve également un joyau naturelle pour les amatrices et les amateurs de plongée dans l’archipel des Jardines de la Reina, notamment pour les excursions avec masque-tuba, bien que les infrastructures soient nettement plus modestes voir rudimentaires. Il faut compter environ 4 heures de bateau, payer un permis et le séjour se passe à bord. Et même comme ça, il est indispensable de réserver très à l’avance.

Îles, Cayos & Guardalavaca

La Isla de la Juventud (île de la Jeunesse) est située dans la mer des Caraïbes, au large de la province de Pinar del Río. C’est un univers complètement à part, prisé par les pirates aux XVIe et XVIIe siècles, elle conserve les peintures amérindiennes parmi les plus importantes des Caraïbes (grottes de Punta del Este), au cours des XIXe et XXe siècles, elle devient tant un lieu d’incarcération de révolutionnaires, dont José Martí et Fidèle Castro (possibilité de visiter la prison Presidio Modelo), le castrisme en fait un lieu d’accueil de jeunes cubains et des pays du tiers-monde venant y étudier gratuitement, parallèlement à des activités dans les champs, d’où le nom de l’île. On y accède bien par avion, bien par bateau (de 2h à 6h), la ville la plus importante, Nueva Gerona, se situe au nord. Petite ville agréable pour celles et ceux qui aiment se déconnecter de la frénésie touristique cubaine, comme le reste de l’île. Elle regorge de sites naturels; la Ciénaga de Lanier, une des zones humides faites de marécages des plus importantes de Cuba, abrite de nombreuses espèces d’oiseaux endméiques et migrateurs. Le peu d’infrastructure est en fait le reflet de sa préservation, la difficulté d’accès aux sites doit donc faire partie de vos objectifs. Les sites de plongées sont également spectaculaires, notamment, au large de Punta Francés. Cavernes, large variété de coraux, faune et flore extrêmement bien préservées, la réserve ne peut être explorée qu’avec un guide. Sur terre, une visite de l’île rapproche de la vie provinciale cubaine tout en parcourant de magnifiques spectaculaires à travers les collines boisées et verdoyantes de l’île, anciennement appelée l’île au Pins (Isla de Pinos).  On ne vient pas sur l’île pour ses plages, mais  elle fera le plaisir des mordus de la plongée. Cayo Largo est par contre différente, avec ses magnifiques plages aux eaux délicieuses qui invitent au farniente. On s’y rend en avion depuis la Havane ou Varadero, ou en bateau depuis la Isla de la Juventud. Ici tout est conçu pour le confort et les bien être des visiteurs, loin de la vie trépidante de La Havane. À 114 km à l’est de la Isla de la Juventud, il s’agit d’une île coralienne, d’environ 26 km de long sur 2 km de large, divisée comme dans d’autres cayos, entre une frange plutôt marécageuse au nord et une frange sablonneuse au sud. La côte sud où gisent les hôtels touristiques jouit de longues étendues de sable blanc, baignées par les eaux chaudes et cristallines de la mer des Caraïbes. Le farniente, la plongée masque-tuba, la voile et la pêche en haute mer sont les activités de prédilection des lieux, pour la vie nocturne ou les sorties restos, tout se passe dans les hôtels.

L'Est de l'Île de Cuba

Puno_TiticacadesdeTaquile_010886_200
Santiago de Cuba

Îles, Cayos & Guardalavaca

Bayamo